Dans le monde du e-commerce, beaucoup d’entre nous appliquent des stratégies suivant un modèle de pricing dynamique. Par exemple, la plupart des distributeurs surveillent constamment les prix de leurs concurrents et définissent leurs prix en conséquence. Certains le font manuellement, et certains utilisent des algorithmes complexes, ajustant constamment leurs prix à la hausse ou à la baisse, parfois avec des variations de quelques centimes, pour trouver le prix parfait et le plus compétitif.

Malheureusement, souvent, cela ne va pas plus loin. Un revendeur fixe ses prix en fonction de ses concurrents et de ses indicateurs clés de performance de base (KPIs), tels que les coûts et les marges. Mais la réalité n’est pas toujours aussi simple, et trop d’argent est laissé sur la table si votre seule stratégie est de battre votre concurrence.

Par exemple : votre concurrent baisse ses prix de moitié et commence à vendre son stock. Qu’allez-vous faire ? La stratégie de base consisterait à vous dépêcher et à réduire vos prix de la même manière afin de rester compétitif. Mais que se passe-t-il s’ils se trompent et que vous les suivez quand même ? Que se passe-t-il si finalement cet article affiche une tendance à la hausse et que, dans quelques jours, votre concurrent aura épuisé tous ses stocks à prix réduit, alors que la demande pour ce produit continuera d’augmenter ? En agissant différemment, vous seriez le seul à avoir encore du stock et auriez la possibilité de vendre votre stock au prix fort, ce qui générerait des bénéfices plus importants.

Mais comment savoir si un article est à la mode ? Bien sûr, pour certains articles cela parait évident, comme par exemple pour les « handspinners » qui se sont vendus très rapidement et ont été un vrai effet de mode chez les enfants et les adolescents à travers le monde. Cependant, en tant que responsables merchandising ou acheteurs, nous savons que la plupart des articles ne parviennent jamais à cet effet viral. Au lieu de cela, nous avons des centaines et des milliers d’articles sur lesquels nous devons prendre des décisions au quotidien, juste pour maintenir la rentabilité de notre business.

C’est là qu’une plateforme de pricing dynamique entre en jeu. Elle vous permet de faire des analyses de prix et de rentabilité en mettant à votre disposition un tableau de bord. Grâce à l’utilisation d’une grande quantité de données et d’algorithmes intelligents, ces plateformes vous permettent de prendre des décisions en temps réel, sur chacun de vos produits. En les reliant à vos systèmes d’inventaire, ERP, site web, outils de rapports et d’analyses, ainsi qu’à vos fournisseurs de données externes (veille concurrentielle et autres plateformes de données), vous serez en mesure de comprendre pourquoi certains de vos produits se vendent ou non. Ces plateformes vous apporteront également des recommandations pour réaliser vos changements de prix, que vous pourrez soit choisir d’ignorer soit de suivre en les mettant à jour automatiquement ; ou tout simplement demander à recevoir un flux quotidien avec ces suggestions de changements de prix.

Pini MANDEL,  PDG & Co-Fondateur de Quicklizard